Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Ce blog présente mon voyage à vélo d'avril 2010 à avril 2011. Au départ projet de tour du monde sur 2 ans, par l'Asie et les 2 Amériques, il s'est finalement arrêté en Asie. C'est un voyage en solitaire, sur un vélo couché (Pioneer), que j'ai tenté de faire vivre a travers ce blog.
Bonne lecture.

ENGLISH google translation
(other languages avaliable)

Recherche

Itinéraire

Pour plus de détails,
veuillez cliquez sur les liens suivants : 

 

Europe

Asie

 

 

1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 09:48

 

Bonjour à tous


Je vous écris des Ponts-de-Cé, chez ma soeur.


Je suis donc bien parti. Comme je vous le disais déjà, les départs se suivent et rivalisent d'émotion.


Mardi 27 avril 2010 - J1


      Parti du Croisic vers 11h, ce mardi, nous avons été une petite dizaine à faire le tour de côte. La marée basse nous a donné tout ce que l'on peut attendre d'une côte sauvage en couleurs et en odeurs. Un régal. Beaucoup d'émotion à Port Lin, quand est venue l'heure des adieux. Il a fallu y aller, et Philippe, vélo-couchiste venu pour l'occasion de St Nazaire m'a permis de ne pas pédaler seul une bonne partie de la journée. Il m'a aussi bien guidé sur la côte que je connaisais finalement assez mal, qu'il en soit une nouvelle fois remercié ici.

 

RIMG2813  RIMG2815


      Nous roulions depuis 11 km (au départ de la maison, donc autant dire quelques km après Port Lin) quand une magnifique explosion de chambre à air m'a généreusement fait retourné à la réalité. Conséquence directe de la foi aveugle que je voue à mes pneus marathon XR, j'ai laissé pneu et chambre à air de rechange à Nantes et je n'ai sur moi que des rustines, bien incapables de réparer la large déchirure qui orne ma chambre à air arrière. C'est bien contraint et forcé que je me résouds à prendre le téléphone... .... “Allo papa ? Tu vas rire...” Quelques minutes plus tard, deux chambres à air neuves me sont apportées par un paternel mi-amusé mi-inquiété par tant d'amateurisme... Et ça repart !


      A part ce petit incident un peu ridicule, le reste de la journée se déroule sans accro. Les premières rencontres sympas (notamment de couples de camping-caristes à l'apéro, entousiasmés par le vélo et le projet). Les premières montées. Les premières descentes (vitesse max 50 Km/h). Déjeuné sur le remblais de la Baule, face à son immense plage où les vacanciers bronzent en tee-short et n'osent pas se mettre à l'eau vues les températures.


     Puis les chantiers de St Nazaire, et les paquebots monumentaux en construction, ses usines et ses ouvriers. Je me dis qu'il faut que je garde ça en tête pour quand je serai dans d'autres pays et que je prendrai en pleine face la noirceur des centres industriels traversés.


     Après ST Nazaire, les terminaux de charbon et de pétrole et la raffinerie Total donnent un visage et surtout une odeur plus désagréables aux paysages. C'est avec ça qu'on nourrit les bagnoles et les ordinateurs, qu'on se chauffe et qu'on cuisine, ça fait du bien d'y passer de temps en temps pour se rappeler cette réalité.


     Puis la campagne, son calme, ces vaches. Je commence à fatiguer quand un magnifique plan d'eau (dit “le Trou bleu”) m'offre un asile inespéré. Pas de robinet, et je n'ai pas fait le plein d'eau. Je tourne donc un peu autour et me fait remplir ma poche à eau par une dame et son jeune fils, contre un peu de rêve. Toute la journée j'ai eu beaucoup de mal à assume mon projet. “Ha, super le vélo ! Et vous aller où comme ça ?”--”Ben, je fais le tour du monde... J'ai déjà fait 40 km...” Un peu présompteux, non ? Enfin bon, à chaque jour, le projet devient un peu plus réel, et c'est ça qui compte.

 

RIMG2820  RIMG2821


Km du jour = 70

Temps roulé = 4h20

Vitesse moyenne = 16 km/h


Deuxième vidéo du départ (un grand merci à Philippe et Jean-Michel !) :

 

ICI


 

Mercredi 28 avril 2010 – J2


     Je repars tranquillement vers 9h après une première nuit correcte, au son des grenouilles. J'arrive à Nantes vers 12h, en passant par Coueron et les bords de Loire. Je passe l'après-midi à courrir pour finir les derniers préparatifs.

      A 19h, je suis au Baroudeur (le meilleur bar de Nantes pour ceux qui ne connaissent pas), pour une dernière soirée avec les amis et la famille. Chaleureuse, comme toujours.


Km du jour = 50

Temps roulé = 2h57

Vitesse moyenne = 16,79 km/h



Jeudi 29 avril 2010 – J3


     Départ (légèrement en retard) de la maison vers 10h30, accompagné de ma mère et de 3 copains. Derniers au revoir à ma soeur. Puis, comme on le sentait venir depuis un moment, un orage déchire le ciel de Nantes et fait tomber sur nous de grosses gouttes.

 

RIMG2825  RIMG2828

 

 

RIMG2829


      Un peu plus loin, on retrouve des amies de ma mère, venues autant pour m'accompagner sur mes premiers kilomètres que pour repérer le chemin en prévision d'un futur périple sur la Loire à vélo. Puis de nouveaux des adieux, à retardement puisque les filles nous rattrapperons quelques km plus loin lors d'une pause...


RIMG2832

 

     On finit par se mettre à rouler. De toute façon, nous n'avons pas de pain et les boulangeries sont toutes fermées entre 12h et 15h... Puis deux arrêts techniques pour réparer une chaîne de vélo montée en hâte ce matin même sur le vélo de Jérémy. Nous déjeunons finalement vers 16h, au bord d'un étang accueillant mais sans un poisson...

 

RIMG2834


      Le temps de faire des courses pour le soir, on se pose finalement assez tard, mais dans un lieu idéal : herbe fraiche, tables de pique-nique, eau courante et même un barbecue pour cuire les brochettes acheter sur un coup de tête un peu plus tôt ! Que rêver de mieux ?

 

RIMG2835  RIMG2836


Km du jour = 66

Temps roulé = 4h04

Vitesse moyenne = 16,17 km/h


Vendredi 30 avril 2010 – J4


     Levés au tac-tac-tac d'un pic-vert. Nous partons à 10h40 pour rouler....... 8 km et se poser en terrasse en face de la Loire. Gildas a rendez-vous pour du boulot. Café, journaux, puis finalement apéro et jambon-beurres. On repart confiant, peu de km restant selon les panneaux.

 

RIMG2846


      On roule, on roule quand Jérémy et Gildas font remarquer que le soleil n'est plus vraiment dans le bon sens... jusqu'à ce qu'on tombe sur une route sur laquelle on était déjà passée, en sens inverse, il y a déjà (trop) longtemps... On se rend à l'évidence, on s'est planté quelque part ! Un banal panneaux “Loire à vélo” avec une fleche dans la mauvaise direction nous a amené à faire le tour d'une île au lieu d'en sortir une fois arrivée au bout. Ne rigolez pas, la Loire acceuille vraiment des îles très grande ! Et biensûr, on ne longeait pas l'eau... Résultat : 15 ou 20 km de perdus sur le progamme, et donc une bonne heure. Les gars n'iront donc pas jusqu'à Angers prendre le train qui les ramène à Nantes, mais à la Possonière, pour prendre le suivant. Du coup, on roule un peu plus vite, et un peu plus nerveusement car la frustration est grande et François bosse ce soir au Baroudeur. Enfin... c'est aussi ça l'aventure !

 

 

RIMG2850


    Je les quitte finalement à la Possonière et file vers les Ponts-de-Cé. Ca grimpe pas mal mais les bords de Loire sont vraiment beau (Bouchemaine).

 

RIMG2851


J'arrive vers 17h30 chez ma soeur. Soirée très sympa, mais à 22h, je tombe de fatigue !


Km du jour = 66

Temps roulé = 3h49

Vitesse moyenne = 17,34 km/h

__________________________

 

Voilà pour ces premières journées.

 

Merci à tous pour vos commentaires qui m'ont beaucoup touché. J'essayerai de mettre à jour la suite du voyage dès que possible. A Bientôt !!

 


Partager cet article

Repost 0
Published by remytdm - dans France
commenter cet article

commentaires

christophe 09/06/2014 14:22

bravo pour ce périple, et quel courage d'entreprendre tout cela

Gaëlla et Fred 11/05/2010 22:53


Bon vent à toi


michelle 09/05/2010 13:37


en ce dimanche aprèm gris et frais, enfin le temps de tout regarder et lire sur ton blog...t'as l'air cool et réceptif à souhait, alors tu accueilleras tout ce qui arrivera au mieux. Pas de souci
!
une vraie fan
michelle


les DUROUX 05/05/2010 21:54


Cher Rémy,

Tout d'abord belle écriture et sur mollets fermes, nous avions demandé aux parents de nous tenir au courant de ton projet... Nous y sommes , enfin nous , tu y es , et nous te trouvons bien
courageux et suivrons avec curiosité et bonheur ton périple. Nous t'embrassons Marie Françoise et Jean-Claude


Stämpfli Jacques 05/05/2010 09:50


Salut Rémy,

même en Haute Savoie ton début de périple est suivi avec attention. Nous espérons que la chambre à air crevée, la chaïne à réparer ne sont plus que de lointains souvenirs. Attention à
l'orientation: ne perd pas le nord!

Sois assuré de notre soutien moral!
Guillemette et Jacques