Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

Ce blog présente mon voyage à vélo d'avril 2010 à avril 2011. Au départ projet de tour du monde sur 2 ans, par l'Asie et les 2 Amériques, il s'est finalement arrêté en Asie. C'est un voyage en solitaire, sur un vélo couché (Pioneer), que j'ai tenté de faire vivre a travers ce blog.
Bonne lecture.

ENGLISH google translation
(other languages avaliable)

Recherche

Itinéraire

Pour plus de détails,
veuillez cliquez sur les liens suivants : 

 

Europe

Asie

 

 

/ / /

Le tour du monde à vélo, tout simplement !

- 33 pays à traverser
- 3 continents
- 2 ans de voyage
- 40 000 km minimum (la circonférence de la Terre à l'équateur)
- 60 à 70 km par jour (en moyenne et en conptant les jours de repos)
- 8 a 10 euros par jour de vie quotidienne

L'itinéraire (car c'est ce qui détermine tout le reste !) :

Voici les pays prévus, dans l'ordre : France, Suisse, Allemagne, Autriche, Slovaquie, Hongrie, Croatie, Serbie, Roumanie, Bulgarie, Turquie, Géorgie, Azebaijan, Kazaksthan, Kirghizistan, Chine, Vietnam, Cambodge, Laos, Chine (à nouveau), Japon, Etats-Unis, Mexique, Guatemala, Salvador, Honduras, Nicaragua, Costa Rica, Panama, Colombie, Equateur, Pérou, Bolivie, Argentine.

Voici les 3 cartes "googlemap" sur lesquelles j'ai construit mon itinéraire. Vous pouvez cliquer sur les liens ci-dessous et voir ces cartes mises a jours en fonction de ce que j'ai reellement fait ou de ce que j'ai changé dans mes plans.

Rémy autour du monde EUROPE
Rémy autour du monde ASIE
Rémy autour du monde AMERIQUES

 

 

 

 

 


Les motifs

Ils sont tellement nombreux ! En vrac :


la découverte des paysages ;
la découverte des cultures ;
la richesse de la solitude sur la route ;
la richesse de la découverte de l'autre ; 
l'ouverture d'esprit que cela nécessite et que cela engendre ;
la liberté de tout remettre en question chaque jour pour ne garder que l'essentiel ;
la liberté de décider de ma direction chaque matin et de l'emplacement de mon foyer chaque soir ;
la liberté de n'avoir de compte à rendre à personne, si ce n'est aux gens que j'aime ;
la simplicité d'un quotidien se résumant à "je mange quoi ?" et "je dors où ?" ;
la fierté d'avoir fait le tour du seul écosystème global qui ait jamais abrité l'espèce humaine ;
la fierté de l'avoir fait avec un moyen de locomotion respecteux de cet écosystème ;
la certitude de pouvoir mourrir sans regretter mon manque de courage ou d'ambition.

Partager cette page

Repost 0
Published by